Avis (politique)/Humour/International/Manuel Valls/Monde

M.Valls et Renzi: l’unité à Trente, c’est beaucoup…

2015/05/img_1720.png L’unité à Trente? C’est beaucoup, voire trop. Plus sérieusement, dans un entretien pour le journal italien La Repubblica qui lui demandait s’il se définissait comme socialiste, Manuel Valls a déclaré : «J’assume pleinement l’héritage de mon parti (le Parti socialiste). Je suis progressiste et je défends une gauche efficace». Ah bon?

Pour «assumer pleinement un héritage» il faut déjà en être l’héritier, la qualité d’ayant droit ne se décrète pas, surtout pas en démocratie. Et, dans le cas présent, celui d’un héritage Gauche passéiste, cette sortie à 30 à l’heure de Manuel Valls peut prêter à sourire. Faire l’unité à Trente n’autorise pas tout.

(Screen)

Publicités

Une réflexion sur “M.Valls et Renzi: l’unité à Trente, c’est beaucoup…

  1. Pingback: After #Brexit: Ce qui va se passer (infographie)… – Extimités (politiques)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s